Poèmes acadiens

poemeLes années 1950 consitituent une période de transition en Acadie, autant sur le plan idéologique que sur le plan littéraire. Le nationalisme acadien traditionnel battait alors son plein. N dans la deuxième moitié du 19e siècle, il liait de façon intrinsèque langue, Église et identité nationale fondée sur un passé commun. Ce nationalisme traditionnel, tout comme l’importance accordée au clergé acadien, atteint son apogée au cours de cette décénnie pour céder la place, à partir de 1960, à un nouveau nationalisme qui cherche à s’adapter au monde contemporain. Le fait d’appartenir à la décénie qui précède cette série de transformations sociales et littéraires fondamentales est en partie ce qui fait l’intéret de Napoléon Landry. Parmi les premiers poètes de l’Acadie à publier un recueil de poésie, mais tenant d’un idéal nationaliste traditionnel déclinant, il se situeà un tournant de la littérature acadienne et de son idéologie. autant le rejet du nationalisme traditionnel véhiculé par Poèmes acadiens, qui proposait l’image d’une Acadie marthyre et glorifiée, s’est avéré essentiel pour l’émergence de la poésie acadienne contemporaine, autant sa relecture est aujourd’hui necessaire à la compréhention de l’histoire de la poésie et de la littérature acadienne.
Titre : Poèmes acadiens de Napoléon-P. Landry
Auteure : Édition critique par Chantal Richard
Éditeur : Institut d’études acadiennes
Année de publication : 2014
Nombre de pages : 295
Collection : Bibliothèque acadienne
ISBN : 9780992001216
Prix: 24,95 $

Commandez cette publication

Chantal Richard est professeure agrégée au Département d’études françaises de l’Université du Nouveau-Brunswick. Elle est l’auteure de nombreux articles et chapitres de livres portant sur la culture, l’idéologie et la littérature acadiennes du point de vue des cultures et des langues contact, des théories du roman contemporain et de l’analyse de discours nationalistes par la statistique textuelle. Ses travaux sont parus dans Acadiensis, Studies in Canadian Literature/Études en littérature canadienne et Lexicométrica, entre autres. Elle dirige actuellement une équipe de recherche interuniversitaire qui vise à analyser le concept d’identité collective dans les discours de la Renaissance acadienne et les discours loyalistes de la même époque.